Accueil » Des activités sympas à faire à Édimbourg : la capitale insolite de l’Écosse

Des activités sympas à faire à Édimbourg : la capitale insolite de l’Écosse

par Loic
Écosse

Berceau d’érudits, d’auteurs, de philosophes et d’assassins, Édimbourg en Écosse est une ville ancienne pas comme les autres. Construite au pied d’un volcan, la capitale possède une histoire sombre et tordue. Si vous avez la chance de la visiter un jour, commencez par lire cet article.

Visitez le château d’Édimbourg

Surplombant toute la ville, le célèbre château d’Édimbourg est le site historique le plus emblématique d’Écosse. Avec des parties de ce magnifique bâtiment datant du 12ème siècle. Il est clair de voir pourquoi il a été élu comme la meilleure attraction du patrimoine britannique dans les British TravelAwards. Il est la première attraction touristique payante d’Ecosse.

Non seulement vous pouvez faire une visite audio guidée ou autoguidée du château et de son histoire dramatique. Mais vous pouvez également visiter le Musée national de la guerre où vous découvrirez 400 ans d’Ecosse en guerre à travers des récits personnels, des artefacts militaires et des collections précieuses. Vous pouvez trouver d’autres patrimoines européens les plus visités sur le site www.maisonsduvoyage.com/europe.

Parcourez le Royal Mile

Lorsque vous avez fini d’admirer l’histoire et la grandeur du château d’Édimbourg, descendez la rue et parcourez le Royal Mile. C’est l’une de mes choses gratuites préférées à faire dans la ville.

Le Royal Mile se présente comme le cœur historique d’Édimbourg. Une rue pavée bordée d’anciennes tavernes, de cathédrales, de parlements, de boutiques et de ruelles sombres et étroites qui ont inspiré le célèbre livre de Robert Louis Stevenson, L’étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde.

L’itinéraire relie deux résidences royales, le château d’Édimbourg et le palais de Holyrood House, avec des tonnes de choses intéressantes à faire et à voir en cours de route.

Mangez des tripes de mouton

Haggis est un pudding salé d’origine écossaise, contenant du cœur, du foie et des poumons de mouton, hachés avec de l’oignon, de la farine d’avoine, du suif, des épices et du sel, traditionnellement enfermés dans l’estomac de l’animal. Vous avez encore faim ? La façon traditionnelle de manger ce plat écossais classique est d’accompagner les « neeps&tatties » (navets et pommes de terre).

Dans d’autres parties de l’Ecosse, vous trouverez le « sel et vinaigre » traditionnel lorsque vous entrez dans un restaurant à emporter local. Mais les habitants d’Édimbourg choisissent de suivre la route du « sel et sauce ». Personne ne sait vraiment quelle est la saveur de la sauce, mais apparemment, vous ne pouvez pas manger de fish and chips sans elle.

Chassezdes fantômes dans les cimetières

Si seulement les morts pouvaient parler. Eh bien, au cimetière de GreyfriarsKirkyard, non seulement ils vous parlent, mais ils vont aussi vous mordre, vous donner des coups de pied et tenter de vous étrangler !

Considéré comme l’un des endroits les plus hantés au monde, Greyfriars abrite environ 400 000 cadavres entassés en forme de colline surplombant la ville. C’est littéralement une montagne de corps, et beaucoup de ces personnes ne sont pas bien mortes… Certaines n’étaient même pas encore mortes lorsqu’elles ont été enterrées ici.

George MacKenzie est le résident le plus célèbre et le plus « actif », surnommé le MacKenziePoltergeist . Il est connu pour causer des ecchymoses, des brûlures, des égratignures et même des fractures à ses victimes vivantes.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer